Harcèlement au travail

Il est important de parler de sujet qui fâche… Nous allons donc parler de harcèlement sexuel et sexiste au travail.

Le harcèlement sexuel au travail se défini par une situation embarrassante pour la victime. Elle va se retrouver face à une personne qui va se permettre de lui dire des choses assez déplacées, voir même d’avoir des gestes complètement inappropriés qui vont porter atteinte a la dignité de la celle-ci. Il y a des gestes qui n’ont pas lieu d’être si la personne n’a pas été invitée à les faire (comme par exemple une main sur la hanche, une main sur la cuisse etc). Des petites phrases qui peuvent vous paraître des compliments peuvent être signe d’un début de harcèlement si cela est répété par exemple une remarque sur votre tenue… Ou bien un rappel à votre orientation sexuelle, des propositions osées et bien d’autres encore… Tout ça  n’a pas a être présent sur le lieu de travail et on peut donc vite arriver dans une situation intimidante voir offensante.

Aujourd’hui, on dénombre près d’une fois sur trois harcelée sexuellement au travail, ce qui est un constat assez terrifiant. Il faut donc savoir s’armer contre cela. Cela est beaucoup plus présent que l’on peut le penser, découvrez au cours de cet article différents témoignages, https://www.rtl.fr/girls/societe/une-francaise-sur-trois-a-deja-ete-harcelee-sexuellement-au-travail-7792446461

Quoi faire ?

La première chose à savoir est que c’est un délit. En effet, vous pouvez porter plainte contre le harceleur afin de vous libérer d’un poids et ainsi le mettre devant ses responsabilités.

Ensuite, il faut en parler autour de vous, afin de prévenir d’autres personnes qui pourraient être potentiellement une victime. N’ayez pas honte, ce n’est pas à vous d’être honteuse, c’est à la personne qui vous fait subir cela.

La personne ayant fait subir du harcèlement sexuel peut aller jusqu’à 2 ans de prison et une amande ainsi que des dommages-intérêts pour la victime. Afin d’aider la justice contre se genre de fléau qui augmente malheureusement, il faut donc agir.